Campagne de prévention nautique de la FQCK

Fédération québécoise du canot et du cayak

Avec le support financier de Transports Canada

Bureau de la sécurité nautique
La campagne de prévention nautique « sur l’eau ça va de soi » vous rappelle que la sécurité est faite de gestes simples qui peuvent finalement sauver des vies. Tous les jours, nous faisons ce qui « va de soi », pour notre confort ou notre sécurité. C’est la même chose sur l’eau!
Découvrez 11 facteurs de risque et les moyens simples de les éviter.

Foudre

DESCRIPTION

Orage, éclair, vents violents, personne foudroyée, décédée lors d’un orage… les exemples ne manquent pas et chaque année apporte son lot d’accidents. Pourtant, nous savons tous que la foudre peut être mortelle et qu’elle est liée à la présence d’orage. Alors pourquoi encore des accidents?

Foudre

Surveillez la météo

La foudre est une décharge électrique entre deux nuages (2/3) ou entre un nuage et le sol (1/3). Lorsque la décharge se fait vers le sol, elle peut provoquer des blessures ou un décès.

Les orages apparaissent souvent l’été, lors de la rencontre d’un front froid avec de l’air chaud et humide. Les bulletins météo annoncent habituellement les risques d’orage. Les orages ayant un caractère très local, assurez-vous de bien vérifier la météo pour votre lieu de pratique, et comparer plusieurs sources (météo marine et météo terrestre).

Surveillez le ciel, même si la météo ne prévoit rien

Les orages sont liés à l’arrivée d’une masse d’air frais. Cela provoque des changements visibles dans le ciel et sur l’eau, à condition de lever le nez et d’observer :

- Un changement soudain dans la direction ou la force du vent;

- Un rafraichissement marqué de l’air;

- La formation rapide de nuages épais et menaçants;

- Les nuages sont noirs, car ils masquent la lumière du soleil. Donc plus un nuage est noir, plus il est épais et donc   potentiellement dangereux (vent violent, grêle, éclair)!

Observez, écoutez et comptez

Un roulement lointain annonce parfois l’arrivée d’un orage. Pour savoir s’il se rapproche, vous pouvez regarder d’où vient le vent en observant la direction de progression des nuages. S’ils viennent de la même direction que le bruit, vous êtes sur le passage de l’orage et il est urgent de vous mettre à couvert.

Si vous voyez des éclairs, comptez le nombre de secondes entre l’éclair et le tonnerre. Comme la lumière voyage beaucoup plus vite que le son, la différence vous dira où est l’orage et s’il se rapproche.

Si vous comptez 30 secondes entre l’éclair et le tonnerre, l’orage est alors à moins de 10 km, abritez-vous!

Attention aux idées reçues

La foudre peut survenir même en l’absence de pluie. Il est donc faux de dire qu’il n’y a de danger que s’il pleut.

L’eau n’attire pas la foudre, mais celle-ci cherche toujours le chemin qui lui est le plus favorable, donc ce qui est élevé et mouillé. Sur un plan d’eau, vous êtes le point le plus élevé, donc beaucoup plus à risque. Le fait de rejoindre une berge boisée est déjà une sécurité. Assurez-vous de vous éloigner des grands arbres et des barres rocheuses.

Vous pouvez porter secours à toute personne électrocutée par la foudre : elle ne garde pas en elle de charge électrique ! Elle pourrait avoir subi des brûlures, un choc, un arrêt respiratoire ou un arrêt cardiaque. Votre intervention peut lui sauver la vie.